Dr Anne-Sophie Michallet

Annonce & Diagnostic de la LLC

Comment se fait le diagnostic ? (Professionnels de santé impliqués, dialogue, examen)

 

Le diagnostic de la maladie donc de la leucémie lymphoïde chronique se fait souvent de façon fortuite, sur une prise de sang, où l’on met en évidence une augmentation des lymphocytes dans le sang périphérique.

Quels sont les tests que je dois effectuer ?

Alors le patient effectue une prise de sang, la numération, c’est tout pour lui, après les autres tests à effectuer sont des tests de laboratoire spécifiques, qui sont faits souvent dans un hôpital. Pour faire un diagnostic de certitude il faut faire, ce qu’on appelle un immunophénotypage sur sang périphérique c’est-à-dire qu’on met en évidence une population où les cellules sont toutes identiques avec des marqueurs tous identiques, ce qui définit cette maladie.

Quels impacts des tests sur mon traitement et mon suivi ?

Alors là, ce sont des tests spécifiques, c’est-à-dire que ce sont des tests particuliers qui permettent de définir, dans cette maladie, des facteurs pronostiques bien particuliers. Donc ces facteurs pronostiques nous aideront après à définir la stratégie de traitement donc ce qu’on appelle des analyses cytogénétiques ou des analyses moléculaires qu’on fait dans des laboratoires spécifiques à l’hôpital, le patient ne fait pas ces tests en ville.

Pourquoi moi ?

Le patient se demande pourquoi moi, on n’a pas la réponse à cette question-là, comme beaucoup d’hémopathies malignes, la seule chose c’est que dans la leucémie lymphoïde chronique, plus de 50% des patients ont plus de 70 ans et probablement, il y a une une senescence de la moelle osseuse et du système immunitaire qui favorise l’émergence de cette population anormale. C’est la seule chose qu’on peut dire de façon certaine à ce jour.